Agence de rencontre

Consulter mon dossier

Article - traits de personnalité

 

Les différents traits de personnalité

 

Chaque personne a une personnalité unique et chaque personnalité est composée de plusieurs traits dont certains plus dominants que d'autres : histrionique, anxieuse, paranoïaque, narcissique, évitante, obsessionnelle, compulsive et schizoïde.  EX : Une personne pourrait avoir un trait dominant anxieux avec quelques traits moins dominants obsessifs et paranoïaques.

 

1) La personnalité histrionique

 Ce type de personnalité concerne autant les hommes que les femmes. Égalité.

 

Comment la reconnaître?

 

1-      Physiquement : Elle est remarquable dans tous les sens du terme.

 

  • Une gestuelle qui attire l'attention. 
  • Un habillement coloré ou particulièrement attractif. 
  • Un comportement extraverti – ce sont des personnes très à l’aise en public. Leur rire et leur parler se font entendre.
  • Pour attirer l'attention - Le parfum peut aussi être un atout utilisé.
  • Leur regard cherche à capter l'attention.
 
2-      Cette personne cherche à séduire – constamment
 
  • Érotisation des relations - il semble flirter en continu.
  • Elle devient très à l’aise dans un groupe et partout ou elle peut avoir un public.
 

Son discours émotionnel - Extravertie

Elle s’exprime haut et fort sur tout ce qu’elle ressent !
  • Ça me fait de la peine…
  • Je suis triste…
  • J’adore…

 

Ses humeurs

  • Elle peut passer du rire aux larmes rapidement
  • Ses changements d'humeur sont constants
 

IMPORTANT –

 

Sa manière de vivre ses émotions est le trait qui la caractérise.
  • Elle idéalise et/ou dévalorise
  • Elle adore et/ou déteste

 

Cette personnalité est incapable de retenue lorsqu’elle vit des émotions. On peut la voir et l’entendre de loin. Elle peut chanter, danser, rire fort ou crier dans un restaurant, une fête d’amis ou de famille.
C'est aussi la personne qui peut claquer la porte d’une réunion, casser des objets, etc.
C’est une personne qui a tendance à enjoliver les choses en sa faveur.

 

 

Comment se comporter avec ce type de personnalité ?

 

 

  • Avec respect, beaucoup de respect – de la gentillesse et de la douceur.
  • Laissez-la « briller » et occuper la scène, cela ne vous enlève rien.
 
  • Ne jamais se moquer d’elle
  • Ne jamais banaliser l’expression de ses émotions
  • Ne jamais vous sentir coupable lors de ses sautes d’humeur
  • Le recul est essentiel. Reparler à froid de vos divergences de points de vue
 

 

Lorsque vous croisez la route d’une personnalité histrionique – 

 

 

Impossible de rester indifférent. Ce type de personnalité est généralement agréable, énergisante, stimulante et excitante. Et, elle en est consciente.
 
La routine normale l’ennuie. Elle aime entreprendre de nouveaux projets avec enthousiasme, mais elle peut aussi en perdre vite l'intérêt.
 
Ce type de personnalité a de la difficulté à se sentir vulnérable et être perçu avec des faiblesses.
       
Tomber en amour avec elle, va vous demander de la patience. Il faudra l’apprivoiser et lui prouver que vous êtes digne de confiance. 
 
Elle paraît aux yeux du monde, superficiel, mais au fond, elle a peur de décevoir l’autre en se révélant telle qu’elle est vraiment. Plus la relation sera sincère plus le niveau d’angoisse en elle va grimper.
 
L’histrionique va longtemps ressentir une incapacité à s'engager réellement dans une relation affective – « je te repousse après avoir réussi à susciter ton désir », cette technique lui permet d’avoir le sentiment de garder le contrôle.
 
Elle tombera en amour avec celui ou celle qui sera en mesure de l’aimer au-delà des apparences.   
 
 

2) La personnalité anxieuse

 

Tout d’abord – l’anxiété est une émotion normale – tout le monde doit assumer sa part de stress. Le stress permet de contrôler une situation et d’évaluer le niveau de risque - l'instinct de survie.

Remède : Vive le Yoga et la méditation.

 

Les femmes sont plus concernées que les hommes par ce trait de personnalité.

 

 

Comment la reconnaitre ?

 

Lorsque ce trait de personnalité est plus dominant, nous pourrons constater que cette personne est continuellement en train d’évaluer les risques, les dangerosités dans le but de les contrôler et de les éviter.
 
Elle développe des stratégies pour pallier à ses angoisses, ses peurs, ses inquiétudes et ses manques. Elle est hypersensible, craint l’échec et la critique, la moquerie, les situations embarrassantes ou inédites. 

 

Elle souffre : 

 

  • Anticipation
  • Vigilance extrême
  • Dévalorisation de soi
  • Évitement

 

Chaque geste et action qu’elle pose est soigneusement analysé avec sa portion de risques. Elle cherche à contrôler les évènements extérieurs (tout ce qui pourrait arriver ou lui arriver) dans le but de peut-être de les évités.
 
Elle a tendance à banaliser ses propres réussites, et à sous-évaluer ses capacités, à avoir une faible estime d’elle-même, à vivre énormément de tension nerveuse et à se sentir facilement coupable et elle est très sensible face au jugement des autres.
 
Le trait anxieux amène souvent la personne à développer ce que l’on appelle : L’évitement. Elle ne souhaite pas être le centre d’attention. Elle préfère occuper des postes effacés avec peu de responsabilités. Elle s'isole. 

 

 

Comment se comporter avec elle?

 

Cette personnalité a besoin de savoir qu’elle peut compter sur l’autre. Elle aime les gens fiables, ponctuels, prévoyants, et qui sont en mesure de respecter les délais.
 
Elle a besoin d’un(e) partenaire qui l’aide à relativiser. Elle va apprécier si la personne lui fait voir le bon côté des choses, l’aspect positif dans un contexte difficile.
 
Encouragé là à chasser ses pensées anxieuses, ses croyances limitantes sur la vie, la mort et le monde en général. La gestion du stress va l’aider à se sentir libre.
 
L’humour est très efficace avec elle. Ça l’aide à désamorcer les angoisses.
 
Pour la personne anxieuse, il y a deux certitudes : le monde est plein de dangers potentiels, et l’on ne peut y survivre qu’avec un maximum de précautions.
 
***L’anxiété n’est pas un délire – il est donc important de prendre le temps de discuter avec la personne. 
 
Il faut faire preuve de patience et tolérance.
 
Il lui faudra du temps pour changer, mais vos efforts sont des investissements sur le long terme. Le dialogue sera utile si la personne anxieuse se sent respecter :
« Je sais que tu vois les choses de cette façon, mais fais moi confiance, même si je les perçois différemment ».
 
N.B. Cette personnalité a le sentiment que ses inquiétudes sont fondées, que les non anxieux sont inconscients des vrais problèmes de l’existence. Soyez rassurant et dites-lui que vous comprenez et que vous tenez compte de ses conseils.N'oubliez pas que 
 

3) La personnalité paranoïaque

 

Les hommes sont plus concernés que les femmes par ce trait de personnalité.

 

Personnalité paranoïaque

 
Même si on utilise avec amusement le mot « parano » pour décrire certains voisins, cette personnalité est plus complexe que ça et composée de trait bien spécifique.

 

Comment la reconnaitre ?

 

Cette personnalité est incapable de se remettre en question. L'introspection est vraiment difficile, voire impossible. Il faut être conscient qu'une personnalité paranoïaque peut devenir dangereuse. Elle peut en devenir agressive. 
 
Cette personne est toujours sur le qui-vive. Elle est attentive à son environnement. Elle suspecte les autres et elle doute toujours de la loyauté et de l’honnêteté des gens qui l’entoure. Elle est souvent jalouse. Elle a un instinct très fort.
  • Méfiance
  • Suspicion
 
En fait, cette personne observe et cherche les détails qui pourraient renforcer son interprétation et prouver qu’elle a raison de se méfier.
 
Elle est orgueilleuse et parfois méprisante face au monde. Son sentiment de supériorité fait qu’elle a de la difficulté à accepter la critique. Elle peut être psychorigide, dure et autoritaire.   
 

Manifestations:

  • Méfiance et soupçon face aux autres.
  • Se sent constamment attaquée, menacée, humiliée, ridiculisée, exploitée et trahie par les autres.
  • Perçois des sous-entendus malveillants, tendancieux ou malicieux.
  • Remets en doute sans raison apparente la loyauté et la fidélité de ses amis, de ses collègues de travail, de son conjoint et/ou de son partenaire sexuel.
  • Ne se confier pas facilement - par méfiance et par peur.
  • Peu d'introspection. Redoute l'expression affective.
  • Allures froides et méprisantes face aux autres.
  • Difficulté à relaxer parce que cela entraîne une baisse de vigilance.
  • Rigide, besoin de contrôle, collabore peu.
  • Excessivement rancunière lorsque blessée ou humiliée.
  • Elle critique beaucoup, mais ne tolère pas la critique.
 
 

Comment se comporter avec elle?

 
Le respect est très important, de même que la loyauté et l’honnêteté.
 
Cette personne aime les gens qui ont une parole. La fiabilité et la fidélité sont indispensables. Elle s’attend à ce que l’on respecte ce que l’on dit. Assurez-vous d’être droit, juste et irréprochable.
 
Ne parlez pas en mal des autres ; cela va renforcir ses peurs et ses doutes.
 
Surtout, il ne faut pas argumenter après coup. Dites au fur et à mesure ce qui ne va pas et évitez toute confrontation.
 
Cette personne souffre de doute en permanence. Elle a l'impression qu'on lui en veut, qu'on la trompe, qu'on a l'intention de lui nuire ou de la manipuler. 
 
Que faire et penser :
 
Ne prenez pas ses accusations à titre personnel. Évitez les phrases à double sens ou les pointes d'humour ; elles risquent d'être interprétées tout croche. Laissez passer l'orage.
 
Il est important d’être capable d’être clair sur vos intentions. Éclaircissez la situation rapidement et tous malentendus. L’interprétation doit être évitée.
 
Il suffit qu’une discussion banale se termine mal pour qu'elle crie au complot, que tout le monde est contre elle. Résultat, elle va se braquer et ne décroche pas un mot pendant des jours.
 
***Les paranoïaques sont sensibles aux choses « non dites ».
 
Vous avez envie de donner votre avis, opinion ou critiquer quelque chose qu’elle a fait. Commencer par faire allusion à son comportement et non à sa personne.
 
Ex : Au lieu de dire : Tu es tellement égoïste, c’est toujours moi qui dois tout faire.
Essayez plutôt : On devrait essayer de partager les tâches. Je suis vraiment fatiguée, les courses, la cuisine. Et soyez sincère.